blog marketing


6 erreurs à éviter dans ses newsletters

by thierry Valker | février 23, 2015 | on E-mailing

Les newsletters permettent de contacter en masse ses clients en quelques secondes, et peuvent permettre d’atteindre une multitude d’objectifs différents : relancer un prospect, fidéliser un client, annoncer un évènement, ou encore booster une promotion.

 erreurs à éviter avec votre newsletter

Néanmoins, créer une newsletter efficace, qui obtiendra un taux d’ouverture élevé et permettra de convertir un maximum de prospects, n’est pas à la portée du premier venu, et nécessite de suivre un certain nombre de conseils et de recommandations pour y parvenir.

Vous souhaitez réussir votre campagne d’e-mailing ? Découvrez ci-dessous les 6 erreurs qu’il vous faudra absolument éviter dans vos newsletters.

Utiliser un objet d’e-mail générique

C’est bien connu, le taux d’ouverture d’un e-mail dépend largement de l’objet de ce dernier.

En effet, un bon objet d’e-mail doit parvenir à susciter la curiosité du lecteur, et à lui donner envie d’ouvrir l’e-mail. Pour cela, il est essentiel de ne pas être générique, mais au contraire d’opter pour un objet aussi clair et accrocheur que possible.

Créer une campagne unique pour plusieurs objectifs

Avant d’envoyer une newsletter, il est important de garder à l’esprit l’objectif principal que vous souhaitez atteindre avec cet e-mail. Augmenter le trafic d’une section spécifique de votre blog ? Booster les ventes d’une promotion en particulier ? Obtenir davantage d’inscrits au sein de votre base de données ? Il est essentiel de choisir un but majeur, et de s’y tenir sans se disperser. Bien entendu, on peut envisager la présence d’appels à l’action secondaires, tels que des boutons de partage sur les réseaux sociaux, mais ceux-ci ne doivent en aucun cas détourner l’attention du lecteur de l’objectif principal.

Etre trop bavard

Une campagne d’e-mailing réussie est une campagne dynamique et convaincante, ce qui implique généralement que le contenu soit aussi facile et agréable à lire que possible, c’est-à-dire court et précis. Un e-mail trop long court le risque de perdre et d’ennuyer le lecteur, qui ne cliquera ainsi pas sur vos appels à l’action, et pourra même décider de se désabonner.

Ne pas segmenter votre base de données

Il est essentiel de cibler les destinataires de vos campagnes d’e-mail afin que l’e-mail qu’ils reçoivent soit pertinent et en phase avec leurs besoins. Pour cela, une segmentation de votre base de données sera nécessaire (en fonction de leur sexe, de leur âge, de leur localisation, ou encore de leur historique de commandes…les possibilités sont infinies !).

Cette étape est primordiale, et vous permettra d’envoyer des messages bien plus qualifiés, et de maximiser vos taux d’ouverture, de clic et de conversion.

Omettre de tester sa campagne en amont

Cela peut sembler évident, mais certaines marques semblent encore l’oublier : toute campagne e-mail se doit d’être testée en amont auprès d’un collègue, ou via votre adresse de messagerie personnelle, afin que tout souci de lisibilité, erreur dans le code HTML ou même faute de frappe puisse être corrigée.

N’oubliez pas non plus d’encoder soigneusement l’ensemble des caractères spéciaux (accents, guillemets, symboles monétaires…) contenus dans l’e-mail.

Se passer d’une solution d’e-mailing professionnelle

Enfin, dernière recommandation mais non des moindres : Gmail ou Outlook ne sont pas des solutions d’emailing dignes de ce nom, et ne remplaceront jamais un logiciel newsletter professionnel. En effet, un logiciel professionnel vous permettra d’obtenir une délivrabilité optimale de vos messages grâce à l’utilisation de serveurs et d’outils adaptés, mais aussi de bénéficier d’une multitude de statistiques essentielles en temps réel : taux d’ouverture, taux de clic, taux de conversion, etc…

Et selon vous, quelles sont les erreurs à éviter pour réussir sa campagne marketing ? N’hésitez pas à discuter et à partager vos avis au sein de la section commentaires !

Enregistrer




9 responses for 6 erreurs à éviter dans ses newsletters

  1. En effet, la bonne conception d’un newsletter est un facteur non négligeable dans la conquête de nouveaux clients et dans la fidélisation des existants. Concis, brefs et clairs, ils sont susceptibles d’attirer l’attention de leurs destinataires et d’élever ainsi leur taux d’ouverture. Rien de tel qu’un en-tête attractif et design suivi d’un titre accrocheur. Merci pour l’astuce.

  2. Tony dit :

    A cette liste, je rajouterais de ne pas oublier d’effectuer un test comme mail-tester.com qui est gratuit et permettra de savoir si votre emailing passera les barrages anti-spam ou non, et les principales erreurs à éviter, car cela ne sert à rien de se casser la tête à faire un emailing si c’est pour qu’il finisse systématiquement dans la poubelle anti-spam.

  3. Rémy dit :

    Complètement d’accord ! Je suis passé sur une solution Pro et c’est vrai que ça permet de beaucoup mieux cibler ses abonnés !

  4. Logiciel de gestion de Newsletter professionnel, oui, mais cela ne signifie pas non plus dépenser des dizaines d’euros chaque mois dès le début. Par exemple, sur wordpress, MailPoet est une extension qui vous offre toutes les fonctionnalités des autres Autorépondeurs, mais gratuitement jusqu’à ce que vous atteignez 1000 abonnés (si je me souviens bien de la limite). Et d’ailleurs, c’est celle que j’utilise pour mon site internet, et je dois dire que j’en suis complètement satisfait !

    Ah oui, et je précise encore : il n’y a aucune publicité, même dans la version gratuite. Le rendu est donc complètement pro ! 😉

    Au plaisir de te lire et à bientôt,

    • Bonjour Hugo

      Je te déconseille fortement cette méthode. Elle a peut-être le mérite d’être gratuite, mais le jour ou ton site sera blacklisté, tu le regretteras. Et tous tes mails finiront en spam.

      • Bertrand dit :

        Bonjour,

        J’ai lu certains commentaires sur l’utilisation de plugins WordPress gratuits pour envoyer des newsletters, c’est une solution très risquée car on a aucune garantie par rapport à la sécurité de la base de données des adresses mailing.

        La première étape pour une réussir une campagne emailing c’est de choisir une solution professionnelle connue et qui garantie un taux de délivrabilité supérieur à 90%. Si j’avais à recommander des solutions emailing performante, je citerais notamment Aweber, GetResponse et Mailchimp.

        • Bonjour Bertrand

          Malheureusement, les services anglophones ne sont plus ce qu’ils étaient avant la chasse massive au spam.
          Je suis pas mal de personnes et je suis forcé de constater qu’une bonne moitié, voir plus arrive en spam.
          Je recommanderais plus l’usage d’un service français, qui peut se permettre de négocier au mieux avec les opérateurs.

  5. Benjamin dit :

    Merci, cela va vraiment m’aider !

    Amicalement

  6. Bonjour. J’utilise le plugin wordpress payant Mymail sur beaucoup de site j’en suis très satisfait. Amicalement

xxx
%d blogueurs aiment cette page :
[21065]