blog marketing


Comment vendriez-vous votre femme ?

by thierry Valker | août 23, 2011 | on Entreprendre

Téléchargez gratuitement

6 livres numériques

 

  •  15 trucs de fou ou techniques inavouables pour vendre plus.
  • 140 conseils pour booster votre activité professionnelle
  • Inscriptions Massives. 76 conseils et astuces pour mieux fidéliser, abonner ou inscrire vos visiteurs.
  • Les bases oubliées d'un Mailing efficace.
  • Le Marketing par e-mail. Les statistiques ne mentent pas.

 

1 logiciel + 1 Pack d'images

 

  • SEO soft (logiciel de SEO) pour suivre vos positions dans Google
  • 3500 images à utiliser sur votre site ou blog.
Je hais le Spam. Votre adresse est en sécurité.

Quelle étrange question ?

Que viens faire ma femme dans cette histoire ?

Posez-vous les questions suivantes:

– Comment considérez-vous votre femme adorée ?

– Comment parlez-vous d’elle à vos amis quand elle n’est pas là ?

– Comment est-elle à vos yeux ?

– Que vous apporte t-elle ?

Et voilà un aperçu des réponses que vous devriez faire en toute logique:

– Ma femme, c’est la plus belle.

– Ma femme, elle est tellement gentille.

– Ma femme, je l’adore plus que tout au monde.

– Ma femme, elle est tellement compréhensive et généreuse.

– Ma femme est vraiment une mère extraordinaire.

C’est si simple de parler de ceux que l’on aime. Il n’y a pas besoin d’effort. Tout deviens naturel et logique. Voilà le secret.

Mais quel rapport avec le marketing sur internet ?

Et bien si on cherche bien, le rapport est plus évident qu’il n’y parait. Il suffit d’y réfléchir un petit peu pour trouver le lien.

Vous avez déjà certainement vu de nombreux articles vous expliquant que vous devez connaitre et utiliser le produit que vous vendez. Mais j’irai même plus loin en disant que vous devez aimer ce produit.

Vous devez aimer ce que vous vendez. Si ce n’est pas le cas, cela se ressentira dans votre lettre de vente ou dans vos mails. Une bonne méthode de marketing sur internet avec une lettre de vente performante, implique que vous respectiez cette condition.

Vous utilisez certainement de nombreux logiciels ou services en ligne pour gagner du temps. Mais ce n’est pas parce que vous utilisez ces produits que vous les aimez.

Vous ne les trouver pas ergonomiques, ou vous trouvez qu’ils manquent de fonctions par exemple. Vous les utilisez simplement pour le gain de temps qu’ils vous apportent.

Ce n’est pas le genre de produits que vous devez vendre.

Cela se ressentira forcément dans votre façon d’écrire. Vous manquerez cruellement d’arguments lors de la rédaction de votre page de vente, et vous ne serez pas crédible. Votre lettre de vente ne sera pas crédible.

Pour réussir à vendre, vous devez citer tout les points que vous aimez et qui vous ont aidé à un moment donné.

Et pour faire cela, vous devez réellement aimer ce produit.

Ecrire sur un produit que l’on aime pas forcément est extrêmement délicat. Vous allez devoir vous creuser la tête pour trouver des arguments crédible.

A l’inverse, écrire pour un produit dont vous êtes admiratif se fera d’une manière tellement fluide. Vous ne cesserez de trouver les bons et les meilleurs arguments.

Essayer, vous verrez la différence.

Une question, une suggestion, laissez votre commentaire.




9 responses for Comment vendriez-vous votre femme ?

  1. Roland dit :

    Bonjour,
    Très bonne approche du marketing sur Internet. J’ai été surpris par le titre et la curiosité l’a emporté.
    Je ne suis pas déçu de la démonstration et ce parallèle est bien approprié au marketing internet.
    C’est bien la façon dont nous percevons notre produit qui fera la différence en marketing et qui attirera ou non le prospect ou le curieux.
    vous en avez fait la démonstration ici.
    Bonne journée.

    • Bonjour Roland et bienvenu sur mon blog.

      Merci de votre premier commentaire.

      J’ai volontairement choisi ce titre en me disant que ça allait en intriguer plus d’un.
      Le marketing peut être comparé à beaucoup de choses. Et je trouvai que l’exemple de la femme s’y portait particulièrement bien.
      Je vais continuer sur cette approche de comparaison. Je la trouve efficace.

  2. Encore un qui voit la femme comme un produit 😛 (je plaisante hein je ne pouvais juste pas m’empêcher de rebondir, huhu).

    J’aime beaucoup le fait que tu soulignes qu’il faut aimer et adorer le produit que l’on vend. C’est tellement plus réel, plus simple, bref ce n’est presque plus du marketing, c’est du partage de bons conseils/produits entre amis 😉

    • Salut Kate

      Bienvenu « chez moi ». 😉

      Rassure toi, je ne vois absolument pas la femme comme un produit.

      J’ai juste voulu faire un petit comparatif de l’état d’esprit qu’il faut avoir pour être un minimum crédible quand on décide de vendre quelque chose.

      Je commence à bien aimer cette approche de comparer tout et n’importe quoi avec le marketing. Et cela peut donner des titres intrigants comme celui-là. J’en ai d’autres sous le coude.

  3. Cedric dit :

    Ben…si ma femme, c’était la bombe sexy en photo, je crois que je la garderai pour moi et je ne voudrais surtout pas la vendre, lol…

  4. Tout à fait d’accord.
    L’avantage des produits d’information c’est qu’on peut les partager et en gagner des commissions. C’est pas le cas de l’épouse.

    🙂

  5. Bandit_Manchot dit :

    Bonjour,

    En effet, de part mes expériences en tant qu’acheteur mais aussi en tant que vendeur grâce à divers stages (notamment en distribution), j’ai pu remarquer qu’il est beaucoup simple de parler d’un produit que l’on aime, tout est plus naturel.

    Cependant, je pense qu’aimer son produit ne suffit pas (Combien d’entreprises nous balance ce discours : « Mon produit c’est le meilleur et le plus beau parceque c’est le mien » ?.

    C’est pourquoi je pense qu’il faut s’appuyer sur de vraies méthodes de négociations pour être efficace : respecter les étapes de la ventes, découvrir les besoins du client (SONCAS), utiliser la méthode CAP à bon escient (Caractéristique, Avantage, Preuve), etc…

    Evidemment, il est plus facile de construire un argumentaire solide autour d’un produit que l’on aime.