blog marketing


Facebook a vu trop grand

by thierry Valker | mai 25, 2012 | on réseaux sociaux formation systemeio

La plus grosse communauté en ligne s’est vu infligée une sévère punition suite à son entrée en bourse.

action facebook en chute libreL’entrée en Bourse de Facebook a généré un véritable Buzz sur la toile. Et pourtant, malgré la popularité de ce réseau social, les résultats ne sont pas du tout à la hauteur de ceux attendus.

Le titre facebook en chute libre

Depuis son introduction en bourse, le titre de Facebook a déjà perdu 20%.

Beaucoup de spéculations sont émises autour de cet échec. Comme par exemple:

  • Le directeur financier n’aurait jamais du émettre 25% d’actions supplémentaires (source wall street journal).
  • L’avenir des réseaux sociaux est bien sombre. Et que malgré le nombre toujours croissant d’utilisateur, il n’existe toujours aucun modèle de monétisation rentable.
  • L’action de facebook aurait été sur-évaluée dès le début (source 247wallst).
  • La méfiance des investisseurs.
  • Un bug informatique

D’après certaines études, l’avenir des réseaux sociaux ne serait pas très rose. L’arrivée de Pinterest semble prouver la tendance. La concurrence des réseaux sociaux étant toujours plus grande, il deviens de plus en plus difficile aux concepteurs de trouver un système de rentabilité fiable dans le temps.

Et les annonceurs suivent en général la tendance. Ce qui annonce que pour les mois à venir, de plus en plus d’annonceurs vont se tourner vers Pinterest, plutôt que vers Facebook.

Ce monumental échec inquiète beaucoup. On y voit déjà un prochain crack boursier, du à la frilosité des investisseurs, qui pourraient dans le futur éviter d’investir dans toutes les valeurs technologiques.

De quoi se poser des questions.

Une plainte contre Facebook

Plusieurs investisseurs ont déjà déposé une plainte contre Facebook. Les pertes engendrées par cet échec sont déjà colossales, et la tendance pourrait bien continuer dans ce sens.

Le plus gros réseau social du monde a bien du soucis à se faire. Mark Zuckerberg est devenu en quelques jours la bête noire qui n’avait qu’une seule idée en tête, dépasser les 100 milliards de dollars valorisation.

Comme quoi, ce n’est pas forcément les plus grosses entreprises qui appliquent les meilleures stratégies.

Affaire à suivre.

formation systemeio


7 responses for Facebook a vu trop grand

  1. Je doute fort qu’il sombre, aucun site ou réseau social n’a regroupé autant de gens, je pense qu’il est bien assuré, et cette perte sera rapidement comblée dans quelques mois.

  2. Referencement dit :

    Merci Thierry pour ce récapitulatif des causes !

    Il est surprenant qu’une entreprise qui a attendu huit ans son introduction en bourse alors qu’au bout de deux années elle aurait pu y prétendre fasse un flop aussi notable.

    A la différence l’économie numérique, l’économie réelle ne serait-elle pas tout à fait g33k?

    Il faut dire qu’elle aime les fondements solides enraciné dans des besoins et non dans des habitudes. La disparition de Facebook serait vite remplacé par d’autre réseau sociaux soit existant comme myspace, viadéo Linkedin… soit pas des nouveaux modèles de start-up.

    Ainsi moins que la marque c’est le principe des réseau sociaux qui est inéluctable et non pas un acteur. L’entrée en bouse de Facebook traduit de l’avènement des réseaux sociaux; la dévaluation de son titre traduit de la fragilité du marché numérique en terme de ROI.

    La versatilité des Internautes est une variable que les capitaux risques devront sans doute intégrer comme les ouragan, les guerre et les élections présidentiel pour produire des modèles prédictifs qui permettent d’évaluer un titre correctement.

    A bientôt
    Paul

    • Bonjour Paul et bienvenue

      Tu as très bien complété cet article avec ton commentaire.
      Le marché du numérique est assez instable, et cette histoire ne vas pas arranger les choses.

      Thierry

  3. Hello

    Effectivement, ceci a été vraiment surprenant…

    Dans ma profession de l’assistance informatique aux particuliers à domicile – la formule consacrée 😉 Facebook est vraiment l’apanage des teenagers alors que les parents sont vraiment très réfractaires et même les parents jeunes de la trentaines ! Ils ont un compte Facebook par curiosité mais ne l’utilisent pas voir jamais.
    Est-ce une généralité je ne peux pas le dire mais l’utilisation est vraiment pour ce que j’en vois limité à une classe d’âge (peut-être est-ce différents chez les anglo-saxons).
    Alors est-ce ces disparité qui ont refroidi les marchés ? C’est bien possible.
    Merci pour le billet et bon vent

  4. Bonjour,

    Même moi j’ai faillit acheter des actions. Je voulais faire une action rapide: acheter le premiers jours et revendre très rapidement.

    Quand je voie le résultat j’ai bien fait de ne rien acheter.

    Bon dimanche

    Mikael

xxx
%d blogueurs aiment cette page :
[21065]