blog marketing


Google plus: mythe ou réalité ?

by thierry Valker | juillet 3, 2012 | on réseaux sociaux formation systemeio

Google plus, grand maître, ou pas ?

Je m’intéresse depuis quelques jours à Google plus, et à ce qu’il peut apporter dans une activité en ligne.

google plus

De nombreuses personnes se posent la question de son efficacité, notamment par rapport à facebook, qui compte des millions d’utilisateurs.

Statistiques Google plus

En parcourant le web anglophone, je suis tombé sur une étude sous forme de sondage réalisée par PCmag.com.

6237 personnes ont répondues à ce sondage. Et il en ressort un fait édifiant.

50% des personnes ayant participé à ce sondage disent qu’elles aiment Google plus et qu’elles vont très certainement abandonner facebook.

21% de personnes ne savent pas encore et sont indécises dans leur choix.

12% de personnes disent qu’elles ne vont pas rejoindre Google plus.

11% des personnes disent ne pas être intéressées par les plates-formes de média sociaux.

7% disent que facebook est une plate-forme irremplaçable.

Malgré les résultats de ce sondage, il est certainement peu probable que 375 millions de personnes délaissent facebook pour Google plus.

Comme l’a écrit un utilisateur sur son profil, facebook est un ennemi pour la vie privée. Et Google plus semble offrir de meilleures alternatives pour dissocier ces deux aspects.

Une utilisatrice considère facebook comme une usine a spam, dénonçant l’usage qu’en font certains. A savoir poster leurs annonces publicitaires en masse sur de nombreux murs.

D’autres personnes attendent simplement qu’il y ai plus de personnes qui utilisent ce réseau social avant de le rejoindre.

Google plus gagnant ?

Un an après son lancement Google plus recense 225 millions d’inscrits.

Mais je n’ai trouvé aucun chiffre sur le nombre d’utilisateurs réels. Du moins rien de récent.

Une étude montre tout de même que la durée moyenne des utilisateurs de Google plus n’est que de 3 minutes par jour. Contre 6 h 45 pour facebook.

Mais si on enlève tous les ados qui passent leur temps à tchatter, le nombre d’heures d’utilisation devrait chuter très fortement aussi.

Alors qui l’emportera ? Vous avez testé ? Vous avez des retours positifs ? Racontez moi votre expérience personnelle.

Facebook ?

Google plus ?

signature thierry valker

 

 

 

Domptez_le_trafic

formation systemeio


11 responses for Google plus: mythe ou réalité ?

  1. Sur Facebook y a un concept qui fait vraiment la différence : c’est la notion de recevoir des invitations d’amis (pouvant accepter ou décliner et même supprimer) à part le fait d’y trouver des information très alléchante sur les activités, la vie privée et les centres d’intérêt réels des gens. On retrouve pas ceci dans GG+ qui ressemble à twitter ou t’as juste besoin de suivre la personne (et non demander son amitié).

  2. Bonjour Thierry,

    C’est intéressant que tu soulèves cette problématique. Personnellement je ne crois pas en la victoire écrasante du modèle économique Google + pour deux raisons, la première le succès de Facebook repose sur la possibilité de voir ce que ton « ami’ fait ou ne fait pas, c’est une façon parfaite pour observer, être indiscret et mener un commérage digne de nos campagnes.
    Ensuite il ne faut pas oublier que Facebook est très utilisé dans les pays émergeant qui n’ont pas l’habitude d’utiliser un moteur de recherche, qui ne cherchent pas d’informations locales, car il n’y a rien mais qui chercher du divertissement uniquement, pourquoi basculer vers un réseau social où il n’y a personne alors que tout le monde est sur facebook ?
    Je suis installé à l’Ile Maurice et ici Facebook est une véritable solution web. Si une entreprise souhaite de la visibilité pour toucher les mauriciens, elle passera par Facebook, une présence sur Google est totalement inutile (ou presque) et c’est le cas dans de nombreux pays d’Afrique et j’imagine dans plein d’autres….

    • Bonjour Damien

      Quand tu dis:
      « pourquoi basculer vers un réseau social où il n’y a personne alors que tout le monde est sur facebook »

      Google plus doit avoir dépassé les 250 millions de membres quand même. C’est sûr que c’est toujours inférieur à Facebook, mais ce n’est quand même pas rien.
      Je n’ai pas connaissance de la pratique Internet dans les pays émergeant. Mais si tu en parles, c’est que tu as du constater donc ton avis est très intéressant.

      Thierry

  3. Yves Kouyo dit :

    Salut Thierry,

    Merci pour cet article.

    J’apprécie bien le sujet même si je ne suis pas un adepte encore de Google plus. J’y vais rarement ou du moins une fois par mois.

    Je ne me suis pas encore familiariser avec cet outil tout comme avec Twitter même si je passe près de 30 minutes sur celui-ci.

    Par contre, de ,on expérience sur Facebook, je peux vous dire qu’il est un outil de distraction. Mieux vaut se passer de lui si on veux gagner du temps et toujours rester concentrer dans ces activités en ligne.

    Je ne dis pas que je ne visite pas Facebook au moins une fois par jour. Mais cela dans le seul but de rester en contact avec mes amis puisque je n’ai jamais gagner un seul centime avec ce réseau.

    Maintenant, reste à explorer Google Plus.

    Amicalement,

    Yves Kouyo

    • Salut Yves

      Je pense aussi que facebook existe pour distraire les gens. Je ne suis pas sûr que leur modèle de publicité soit réellement rentable pour les annonceurs.
      Pour ce qui est de l’efficacité, je suis perplexe aussi. Enfin, il est quand même important d’être un peu partout. Même si les retours ne se font pas directement sentir.

      Thierry

  4. Redouan dit :

    Bonjour Thierry,

    Depuis que j’ai lu ton article, ça fait 05 min que je cherche dans mon historique et voila enfin trouvé.

    http://www.nikopik.com/2012/06/google-est-passe-devant-twitter-et-il-ne-lui-aura-fallu-quun-an-pour-atteindre-cet-objectif.html

    Cet article que j’avais lu la semaine dernière je pense montre des statistiques sur les utilisateurs réels actifs de G+ par rapport à Twitter et Facebook.

    Déjà à mon avis la perpétuelle évolution de ce réseau social doit nous inciter à s’y intéresser plus.

    Peut être y faire une place, une bonne place je dis, dès maintenant pourra avoir un effet surprenant d’ici quelques mois.

    Amicalement,

    Redouan

  5. Bonjour Thierry,

    Ton article m’a intrigué (surement à cause de son titre racoleur mais tu as raison, faut bien ramener le chaland hein).

    Pour ma part, je pense que Google plus est encore loin d’atteindre le niveau de popularité de Facebook ou de Twitter car il n’a tout simplement pas su se distinguer des autres en apportant une petite touche d’originalité et de nouveauté au monde des réseaux sociaux.

    De plus, la communication autour de Google Plus a été, selon moi, totalement un échec.
    Les amis à qui je parle de ce réseaux social me répondent :
    « Ah oui, Google plus, c’est pas une plateforme pour les webmasters, ça ? ».

    Du coup, ça va être dur pour Google de rattraper son retard..

    • Bonjour

      Google plus possède une fonctionnalité très intéressante que les autres n’ont pas. Possibilité de dissocier amis, famille, et business. Je trouve cette fonction intéressante.

      Pour la communication, ils n’ont peut-être pas fait ce qui fallait pensant que leur monopole allait faire le travail à leur place.

  6. Bonjour,

    Je pense que google plus, peut être à l’avenir un très bon moyen de communication.

    Pour s’y faire une bonne place, il faut-y être avant les autres.

    Mikael

  7. Après les quelques doutes concernant G+ au lancement je pense qu’il commence sérieusement à faire ses preuves. Personnellement je l’utilise beaucoup et j’aime bien les fonctionnalités intégrées aux autres produits google.

xxx
%d blogueurs aiment cette page :
[21065]