blog marketing


L’insertion de vidéo dans les e-mailing et auto-répondeur

by thierry Valker | septembre 11, 2011 | on vidéo marketing

Cet article est un article invité écrit pour l’opération 6 blogs, 6 personnalités, 26 jours organisé par Kategriss de aventure-personnelle.

Aujourd’hui, je suis heureux d’accueillir Franck Lefebvre de Papa Blogueur.

L’insertion de vidéo dans les e-mailing et auto-répondeur

insertion de vidéo dans les e-mailing

Les vidéos sont un excellent outil de marketing sur Internet. Elles permettent d’attirer l’attention de vos prospects, et vous permettent de montrer vos produits et pas seulement d’en parler, de franchir un pas entre vos lecteurs et vous, de créer une relations de confiance, etc….

Si dans une page Web le pouvoir attractif de la vidéo rapporte beaucoup, il n’y a qu’un pas à faire pour se demander « pourquoi pas dans mes newsletters ou mon auto-répondeur » ?

La limitation de l’inclusion de vidéos dans les e-mailing

Entre le rêve et la réalité, tout n’est pas rose. D’une part, la technologie fait défaut, car tous les webmails et autres logiciels de messagerie n’acceptent pas l’encodage des vidéos. D’autres part, les serveurs des FAI et les mécanismes anti-spams de vos messageries bloquent les langages (javascript, flash, etc.) des vidéos intégrées aux mails, les classant en tant que courriels indésirables. Tant est si bien que ceux-ci n’arriveront jamais dans la boîte de réception, voire n’arriveront pas du tout. En bref, un coup dans l’eau, une perte de temps et parfois d’argent.

Afin de palier à ses limitations, il faut savoir ruser et trouver des « trucs » qui ne transformeront pas vos mails en spams.

Les alternatives à l’insertion de vidéos dans les e-mailing

A ce jour, il existe 3 solutions fonctionnelles pour lancer une vidéo depuis votre newsletter, vers votre page de destination contenant votre vidéo.

Le lien texte

Le lien texte est la méthode la plus simple. Il suffit de renvoyer vos lecteurs vers une page contenant la vidéo avec un contenu du style « Cliquez ici pour voir l’interview en vidéo d’un blogueur exceptionnel ».

N’oubliez pas de renseigner le « title » du lien et de l’envoyer en « target= »_blank » ».

L’utilisation d’une image

Toutes les vidéos ne se lancent pas automatiquement. L’Internaute à donc l’habitude de cliquer dessus pour la visionner. A cet effet, l’emploi d’une image de votre vidéo (capture d’écran et recadrage de l’image obtenue), avec l’icône “play” prête à cliquer bien visible, est la solution la plus simple pour faire passer le message.

En effet, une image est plus attractive qu’un lien texte et ne bloquera pas votre e-mailing par les logiciels de messagerie. A ce jour, c’est le moyen le plus stable et utile pour générer du trafic à travers votre mail.

N’oubliez pas de renseigner le « alt » de l’image et le « title » du lien pour les messageries qui ne lisent pas les images et de l’envoyer en « target= »_blank » ».
Exemple « Cliquez ici pour voir la vidéo de mon nouveau produit ».

L’insertion d’un gif-animé

L’insertion d’une image animée donne un mouvement pour attirer l’oeil du lecteur. Pour se faire, il existe de nombreux outils pour transformer une petite vidéo en gif-animé, une petite recherche sur Google suffit pour les dénicher.

Insérée dans votre newsletter, celle-ci donnera une dimension toute professionnelle et augmentera le taux de trafic sur votre page de destination.

Cependant il y a plusieurs défauts à cette méthode :

  1. Il n’y a pas de son,
  2. La taille du fichier est limité, donc l’animation ne dure que quelques secondes,
  3. Il n’y a pas d’option de “pause” ou de « play », l’animation se lancera dès ouverture du mail et tournera donc en boucle,
  4. La qualité de la vidéo dépend du format de l’animation, en gif animé, elle n’est que de 256 couleurs,
  5. Certaines messageries, comme Microsoft Outlook, ne gèrent pas le gif animé. L’animation s’arrêtera par défaut sur la première image. Il est donc essentiel que celle-ci représente le lancement de la vidéo, ceci dans le but d’inciter les lecteurs à cliquer dessus, comme l’option vu précédemment.

N’oubliez pas de renseigner le « alt » du gif-animé et le « title » du lien pour les messageries qui ne lisent pas les images et de l’envoyer en « target= »_blank » ».
Exemple « Cliquez ici pour voir la vidéo de la fête de mes enfants ».

 

Pour conclure, l’insertion d’une image/vidéo dans une newsletter reste tout de même la technique la plus pratiquée de nos jours dans les campagnes e-mailing. Le retour de trafic, via cette méthode, est nettement plus intéressant qu’un simple lien texte renvoyant vers une page contenant votre vidéo.

Et ensuite ? L’HTML 5 permettrait d’encoder une vidéo dans un e-mail sans que celui-ci ne soit transformé en spam par les messagerie. Mais cette technologie est encore loin d’être acceptée par tous les navigateurs et encore moins par les logiciels de messageries.

Cet article, vous a intéressé ? Merci de le partager. Vous avez une question ? Laissez moi votre commentaire.

 

Enregistrer

Enregistrer




9 responses for L’insertion de vidéo dans les e-mailing et auto-répondeur

  1. Le système du lien fonctionne bien pour le moment je crois.
    En effet, si on indique bien qu’il y a une vidéo de disponible, comme c’est encore très rare, beaucoup de lecteurs seront curieux.

    🙂

  2. Informatique dit :

    Je vous remercie pour votre information sur business marketing. Je serais reconnaissante pour obtenir de plus amples renseignements sur le marketing informatique dans vos blogs à venir.

  3. Marla dit :

    En même temps ici on se retrouve face à la question: dois-je prendre le risque d’insérer un gif un lien etc vers ma vidéo au risque de rajouter ENCORE une étape en plus vers ma landing alors que ce clic en plus n’apporte strictement rien de plus que de mettre en avant une dépense dans la conception de la vidéo.

    Si c’est impossible d’intégrer une vidéo dans un mail (ce qui est le cas) alors pourquoi s’embêter à rajouter une étape dans le cheminement de l’internaute ?

    • Bonjour Marla

      Dans le cadre d’une landing page, c’est en effet une étape de plus.

      Mais Si tu as déjà une liste d’abonnés, les envoyer sur une vidéo d’information peut-être une bonne chose pour les conserver dans ta liste.

xxx
%d blogueurs aiment cette page :
[21065]