blog marketing


Periscope – 4 raisons de ne pas l’utiliser

by thierry Valker | octobre 23, 2015 | on Trafic

Déjà quelques semaines que l’application Periscope a fait son apparition. Un million de téléchargement la première semaine et actuellement plus de 10 millions d’utilisateurs. Il ne m’en fallait pas plus pour tester cette nouvelle source de trafic éventuelle.

periscope-marketing

Périscope, c’est quoi ?

Ma définition serait celle-ci:

Une gigantesque base de données remplie de millions de vidéos vides de contenu. Rien à voir, rien à apprendre. Seulement une solution de plus pour perdre son temps, ou s’occuper (le mot est grand) quand on ne sait pas quoi faire.

Une seule différence,c’ est que vous n’apprenez strictement rien, mais en direct. Sympa non ?

Et vu qu’on commence à voir bon nombre d’articles sur cette application, des outils d’extraction de vidéo et des formations sur comment faire du marketing pour votre produit, je trouvais normal de m’intéresser à ce phénomène.
Chacun étant libre de publier ce qu’il veut, je vais donc vous exposer à mon tour mon avis personnel.

Mon avis est très tranché. D’accord. Mais dans cet article, vous allez découvrir que Périscope, n’est qu’un outil inutile de plus, dans cet immense univers du web.

J’ai passé plusieurs heures, étalées sur plusieurs jours pour essayer de trouver un intérêt à cette application. Et je dois vous préciser que je cherche toujours. Comme j’ai longtemps cherché pour twitter aussi d’ailleurs, et dont je n’ai toujours pas trouvé l’utilité, ni l’intérêt. D’où une utilisation 100% automatisée, histoire d’être toujours présent.

A titre d’indication, je n’ai jamais diffusé sur Périscope. J’en suis toujours avec mon simple téléphone sans application et qui ne me sert qu’à téléphoner. C’est bien suffisant, et c’est tout ce que je lui demande.

Alors maintenant, …

Pourquoi vous ne devez pas utiliser Périscope pour votre Business en ligne, ou hors-ligne

Les écrans noirs

Une grosse partie des écrans sont noirs. Je dirais au moins 20% des lives que j’ai pu tester.

Pourquoi ?

Je n’ai pas la réponse, et je ne voyais pas l’intérêt d’essayer de la chercher. Je suis occupé sur des tâches plus importantes que cela. Mais, c’est certainement le fait de certains débits trop bas sur les appareils utilisés pour la retransmission live. Ou encore, peut-être que certaines parties du globe sont bloquées pour raisons politiques ou autre.

Si votre smartphone n’est pas récent, et si vous n’avez pas une bonne couverture wi-fi, oubliez Périscope pour faire votre marketing en ligne.

Mais si par chance, vous arriver à voir une image, alors, il y a encore une forte probabilité pour que …

L’image soit abominable à voir

Souvenez-vous des vidéos qui étaient postées sur youtube il y a quelques années. Les vidéos ou on voyait plus les gros pixels que l’image.

Et bien vous allez faire un sacré retour en arrière.

Là encore, vous allez être déçu.

Là encore, même constat que pour les écrans noirs. La partie matérielle est certainement encore une fois en cause.

Le public que vous allez trouver

Le public est tout sauf un public ciblé.

Des trolls ou haters. Et oui, il en existe encore. Ils passent leur temps à critiquer, insulter, et polluer les tchats. Et il y en a un certains nombre. Et beaucoup plus que quelques uns comme j’ai déjà pu le lire dans certains articles.

Des ados pré-pubères ou des personnes très borderline dans leurs propos. Il en existe d’ailleurs un très grand nombre qui dépassent largement la limite de l’acceptable. Je sais tout à fait qu’il y a toujours des dérives et des détournements sur chaque nouvel outil disponible en ligne, mais là, on dépasse de loin ce que j’avais l’habitude de voir sur des sites comme facebook par exemple.

Vous pensez que ces pratiques sont marginales ? Comme certains essayent de le faire croire dans leurs articles.

D’après ce que j’ai vu, cela représente largement plus de 50% des lives. J’irai même jusqu’à 75 %.

Je ne comprend que l’anglais et le français. Je ne parle donc que de ces deux langues. Mais il y a fort à parier que le schéma soit le même pour toute les nationalités.

Periscope n’a rien inventé

Le live stream existe depuis des années. Il y a eu stickam par exemple, ou encore vkontakte.La seule différence étant qu’il n’y avait pas d’application à ce moment-là.

Plus récemment, younow, qui a sorti son application depuis un an environ et dont on a très peu entendu parlé. Alors que la différence avec périscope n’est pas flagrante.

Où encore il y a quelques semaines, meerkat et Périscope.

Meerkat étant déjà en grande difficulté, et Périscope ne devrait pas tarder à souffrir également.

Une fois cet état de buzz dépassé, pour durer, il leur faudra mettre en place un système de modération stricte pour éviter tout genre d’abus. Et sur des millions de live par jour, je vous laisse deviner le nombre de modérateurs qu’il faudra. Beaucoup d’investissements pour peu de ROI. Du moins pour le moment.

C’est pour cette raison que tous ces services ferment un par un. Et continueront de fermer jusqu’à ce qu’une meilleure solution de surveillance soit proposée.

Ma conclusion

Le live stream n’arrive pas à s’imposer. De la même manière que la télévision 3D, la technologie existe, mais ne perce pas plus que ça. Ce n’est pas encore le bon moment. Et ça ne le sera peut-être jamais. L’avenir nous le dira.

Ce qui se passe en direct est très difficile à contrôler. Ce n’est pas un hasard si les directs à la télé n’existent quasiment plus.

Quelques exemples vu sur Périscope

le groupe de rock garbage qui a vendu des milliers d’album a peiné à dépassé 100 personnes lors de son live.

Cauet, lui, n’est même pas arrivé à 50 vues. Il a quitté l’application en moins de 5 minutes.

Quelques marketeurs américains se sont lancé dans l’aventure. Je n’en ai vu aucun dépasser les 50 visionneurs. Et quand on sait qu’ils sont plus de 300 millions d’habitants, si on fait le ratio pour un pays comme la France, cela ne vaut même pas la peine d’allumer son smartphone pour faire tourner cette application.

Des défilés de haute couture de qualité médiocre, et qui donnent le vertige. Tout le monde n’est pas capable de tenir un appareil sans bouger. Et cela est certainement une des plaies de cette application. De nombreuses personnes pensent pouvoir se filmer, mais ce n’est malheureusement pas le cas.

Faut-il utiliser périscope pour votre activité

Si vous vendez du biactol, peut-être. Et encore. Le public sera peut-être ciblé, mais n’en aura rien à faire de votre live.

Mon conseil si vous voulez garder un minimum de crédibilité, fuyez cette nouvelle application inutile.

thierry valker

 

 




One comment for Periscope – 4 raisons de ne pas l’utiliser

  1. Louis-Serge Real del Sarte dit :

    Excellent! Merci pour cette judicieuse vision
    Louis-Serge

xxx
%d blogueurs aiment cette page :
[21065]