blog marketing


Voyons si vous possédez les 12 clés du succès

by thierry Valker | novembre 29, 2012 | on Entreprendre, Outils / Astuces

Quel que soit le domaine d’activité, le succès est toujours enfouit au fond de nos pensées. Avoué ou caché.

les 12 clés du succès

Mais vous devez garder une chose à l’esprit. Ceux qui rencontrent le succès l’ont mérité. Ils ont en général travaillé pour et ont su trouver des solutions plutôt que des excuses.Le succès part d’un état d’esprit gagnant.

Alors si maintenant vous êtes prêt à faire ce qu’il faut, voyons cela en détail. Si vous ne voulez pas faire parti des procrastinateurs professionnels, vous devez passer à l’action en:

  • Ayant la vision exacte de ce que vous voulez vraiment. Et pas du « je sais pas », peut-être », ou je ne sais quoi encore. Votre vision doit viser un objectif bien précis et pas un à peu près. C’est cette vision qui servira de moteur et qui vous apportera la motivation nécessaire pour atteindre votre but. Autant dire que si vous n’avez pas de vision exacte, vous n’arriverez à rien et vous repousserez sans arrêt l’échéance ou stagnerez sans même savoir pourquoi.
  • Ayant une stratégie. Bouger pour brasser de l’air ne sert pas à grand chose. Mais bouger pour mettre en place telle chose, puis la suivante, sera largement plus bénéfique pour vous. Si on prend l’exemple d’un site commercial, vous devez planifier votre manière de travailler à l’avance sur plusieurs semaines, voir plusieurs mois. Eliminez le superflu et concentrez-vous sur l’essentiel.
  • Ayant de la passion. C’est un point important pour les débutants, pour éviter de baisser les bras. La passion motive et donne des ailes. La passion vous permet de vous lever de bonheur le matin pour accomplir votre « mission ». Une fois que vous aurez pris confiance en vous et atteint votre rythme de croisière, vous pourrez vous permettre d’aborder des thèmes qui ne vous passionnent pas. Juste par intérêt. Juste pour gagner de l’argent.
  • Etant auto-critique. Vous devez avoir suffisamment de recul pour juger de votre travail et l’analyser. Chose pas forcément facile dans les débuts, mais vous devez travailler dessus pour y arriver. Laissez les illusions au placard et concentrez-vous sur l’efficacité.
  • Etant flexible. Comme vous avez pu le voir ci-dessus, il vous faut une stratégie. Cela ne veut pas dire qu’elle doit être figée. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et il peut vous arriver d’être obligé de modifier votre stratégie. Ou même sans être obligé, vous pourriez vous rendre compte que ceci fonctionne mieux que cela, ou que ceci est plus efficace que cela. Soyez prêt à envisager des alternatives. Soyez prêt à vous tromper. Soyez prêt à faire des modifications. N’ayez pas peur de faire un pas en arrière pour repartir de plus belle.
  • Prenant des risques. J’ai pour habitude de dire qu’une personne à qui il n’arrive jamais rien, c’est parce qu’elle ne fait rien. Mettez-vous en danger. Prenez des risques. Au pire, vous serez au pied du mur. Et vu que c’est au pied du mur qu’on voit le mieux le mur, vous ne pourrez que vous améliorer. Les échecs forgent. Les échecs amènent les solutions. Et c’est à de petites choses comme cela qu’on voit qui peut espérer le succès, et qui ne l’atteindra jamais.
  • Ayant des gens autour de vous. Pas forcément dans votre domaine d’activité. Mais des personnes qui croient en ce que vous faîtes et qui vous pousseront en cas de baisse de motivation. C’est un facteur important. Surtout quand on parle de blogging ou de certains métiers de l’internet qui sont souvent incompris par beaucoup de monde.
  • Passant à l’action. Se dire qu’il faut faire est déjà une bonne chose en soi. Mais soyons francs, cela ne sert à rien. Agir sert à quelque chose. Réfléchir, c’est bien. Avoir des idées, c’est bien. Mais sans agir, tout cela ne sert pas à grand chose.
  • Définissant vos priorités. La télé c’est bien. (et encore). Mais quelle perte de temps. Facebook c’est bien. Mais quelle perte de temps. Passer sa journée à commenter les blogs, ça apporte quelques liens, mais c’est aussi une perte de temps. Focalisez-vous sur des tâches importantes. Focalisez-vous sur des tâches qui vous rapportent vraiment quelque chose de concret.
  • Sachant vous auto-gérer. Pour cette phase, je ne vais pas vous conseiller telle ou telle chose comme la technique Pomodoro, puisque moi-même, je n’utilise rien de ce genre. Je n’ai pas besoin de planning de travail. Si je sors pendant deux jours en fête, je travaille deux fois plus le jour ou je rentre. Si un jour j’ai envie de ne rien faire, j’en fais deux fois plus le lendemain. Donc là, c’est à chacun de trouver son rythme et sa méthode. L’important étant de réaliser tout le travail à accomplir. De savoir vous booster tout seul.
  • Ayant un environnement de travail sain. Travailler dans le bordel n’est pas sain. Travailler dans le bruit n’est pas sain. Même si vous avez l’impression que cela se passe bien, vous vous trompez. Inconsciemment, cela vous empêchera d’être performant dans vos actions. Faites un peu de rangement, éteignez la télé et éloignez vos enfants (et votre femme 🙂 ) et vous verrez que vous serez plus productif.
  • Trouvant votre façon d’être efficace. Certains vous diront qu’il faut commencer par les tâches les plus compliquées le matin pour être plus productif. Pour mon cas, j’ai remarqué le contraire. Je préfère commencer par consulter mes mails, puis effectuer quelques tâches simples et rapides pour ensuite me concentrer sur des choses plus compliquées. Chacun doit trouver la manière de travailler la plus efficace pour lui.

Vous avez maintenant 12 clés qui pourront vous amener ou pas vers le succès. A chacun de savoir les utiliser pour atteindre ses objectifs.

Les utilisez-vous ? En avez-vous d’autres ?

N’hésitez pas à laisser vos remarques.

thierry valker




One comment for Voyons si vous possédez les 12 clés du succès

  1. dominique dit :

    C’est plutôt bien vu en effet! Le point positif est que la majorité de ces points peuvent s’acquérir avec quelques efforts, ce sont des habitudes à prendre.

xxx [21065]