blog marketing


L’affiliation, le plus simple des Business Model

by thierry Valker | mars 22, 2018 | on Monétisation

 

Il faut créer son produit pour bien gagner sa vie sur Internet. Voilà une phrase que l’on peut lire très souvent, et sur de nombreux sites.

Et pourtant, elle est totalement fausse.

Voilà pourquoi …

La plupart du temps, lorsque vous verrez cette phrase, on vous proposera d’acquérir une formation qui vous permettra de créer le produit parfait.

Pourquoi pas. Mais tout le monde n’a pas forcément l’envie de créer des formations.

Et rassurez-vous, ce n’est pas une obligation.

Il existe une multitude de moyens pour générer des revenus sur Internet. Et, le plus simple reste encore l’affiliation.

Pourquoi l’affiliation est la solution la plus simple

Parce que vous n’avez rien à créer. Tout est prêt. Vous n’avez qu’à diriger du trafic sur les offres.

Tout d’abord, l’affiliation est un mot simple, mais qui regroupe énormément de possibilités différentes.

On peut devenir affilié en passant par une plateforme d’affiliation. Il en existe des centaines. Aussi bien en français qu’en anglais. Tout dépendra du marché que vous voulez atteindre.

Les plateformes ont l’avantage de centraliser un grand nombre d’offres. Ce qui vous évite de devoir passer des heures et des heures à les rechercher, et surtout d’avoir à parcourir des dizaines de sites pour encaisser ses gains.

Comment ça se passe ?

Une fois que vous aurez créé votre compte sur la plate-forme, vous aurez accès aux différentes campagnes d’affiliation qui sont mises en place par les annonceurs.

Il existe différents types de rémunérations possibles, suivant la plate-forme d’affiliation que vous aurez choisi.

  • Les commissions sur vente (je ferai un article complet sur ces affiliations)
  • Le CPC (coût par clic) – vous percevez une commission pour chaque clic  (quelques centimes). Pour générer un bon revenu avec ce type d’affiliation, il faut un trafic assez conséquent sur son site.
  • Le CPA (coût par action) – vous touchez une commission lorsqu’un visiteur effectue une action. Remplir un sondage par exemple. (quelques euros). Certains annonceurs peuvent aller jusqu’à une cinquantaine d’euros ^par formulaire rempli dans le domaines des assurances ou des rachats de crédit.
  • Le CPL (coût par lead) – vous touchez une commission lorsqu’un visiteur s’inscrit sur le site de l’annonceur. (de 50 centimes à 2 euros). Le plus simple pour commencer. L’affiliation jeux concours par exemple, qui est assez appréciée par les visiteurs du web. Un internaute s’inscrit pour participer à un tirage au sort pour gagner un lot. Et vous gagnez quelques euros à chaque inscription.

Voilà une régie qui s’est spécialisée dans le CPL dans le domaine du jeux concours:

 

Quel type d’affiliation choisir

Il n’existe pas de réponse unique à cette question.

Il y a différents paramètres à prendre en compte pour rentabiliser son site.

  • Le trafic vers votre site
  • La thématique
  • L’âge moyen de vos prospects
  • Le type de contenu que vous proposez
  • La fréquence de mise à jour
  • L’utilisation ou non des réseaux sociaux
  • …..

Si vous voulez utilisez le CPC pour générer un revenu, il vous faudra des milliers de visiteurs par jour pour des gains convenables et réguliers. Ce type de monétisation n’est donc pas accessible à tous.

Le CPA peut être une solution très intéressante selon la niche dans laquelle vous vous situez. Pour certains annonceurs, les tarifs peuvent aller jusqu’à 50 euros l’action. Les tarifs les plus élevés se trouvent dans le rachat de crédit, les assurances ou encore le gambling.

Le CPL se situe entre les deux. Le CPL pour les jeux amène de bons résultats. Tout le monde aime jouer, tout le monde aime essayer de gagner. Et pas besoin de trafic monstre, parce qu’en général ces offres convertissent plutôt bien.

Reste la question la plus importante … Quel type d’offres allez-vous choisir ?

 

 

 




xxx
%d blogueurs aiment cette page :
[21065]